Home
Les noirs ont désormais le droit de porter leurs cheveux naturels
La Californie est devenue le premier État américain à interdire «la discrimination raciale fondée sur les cheveux» avec une loi qui autorise de fait le port de la coupe afro, des tresses ou des dreadlocks à l'école ou sur le lieu de travail. Cette...
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:daac6ee8a8963b95499d43b7c0bf9ca4' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<p>Donald Trump a quitté Séoul dimanche soir à bord d\'Air Force One, au terme d\'une visite historique dans la péninsule coréenne, qui l\'a vu fouler le sol de la Corée du Nord, une première pour un président américain.</p>\n<p>Le milliardaire doit regagner Washington après avoir rencontré dans la journée le numéro un nord-coréen Kim Jong-un dans la Zone démilitarisée entre les deux Corées.  <br />\nCette rencontre a permis de réamorcer les discussions sur le programme nucléaire de Pyongyang, un peu plus d\'un an après leur premier sommet de Singapour et l\'échec de celui de Hanoï en février dernier.</p>\n<p>Les deux hommes se sont retrouvés, pour la troisième fois, dans un cadre emblématique : la Zone démilitarisée (DMZ) qui sépare les deux Corées depuis la fin de la guerre (1950-53), qui a vu s\'affronter également la Chine et les États-Unis.</p>\n<p>
Accompagné du numéro un nord-coréen vêtu de son traditionnel costume Mao anthracite, Donald Trump a franchi la ligne en béton qui matérialise la frontière, et marché brièvement en territoire nord-coréen avant de faire demi-tour.<br />\nLes deux hommes ont ensuite posé pour les photographes derrière la ligne de démarcation du village de Panmunjom, où fut signé l\'armistice de 1953.</p>\n<p>«C\'est un grand jour pour le monde», s\'est félicité le président américain, se disant «fier d\'avoir franchi cette ligne». De son côté, Kim Jong-un a espéré «surmonter les obstacles» grâce à ses liens «merveilleux» avec M. Trump.</p>\n<p>«Le fait que les deux pays, en dépit d\'une longue relation d\'hostilité, aient pu se serrer la main pour la paix à l\'endroit qui symbolise la division [...] démontre que le présent est meilleur que le passé», a observé Kim Jong-un.</p>\n<p>La veille, Donald Trump lui avait lancé sur Twitter une invitation surprise «juste pour lui serrer la main et lui dire bonjour». Cette initiative est intervenue peu avant une rencontre très attendue avec le président chinois Xi Jinping portant sur la guerre commerciale, en marge du sommet du G20 au Japon.</p>\n<p>Après un entretien d\'environ 45 minutes côté sud, M. Trump a ensuite raccompagné Kim Jong-un vers son pays, cette fois en compagnie du président sud-coréen Moon Jae-in.<br />\nPrenant la parole devant les journalistes, le président américain a annoncé qu\'il avait invité M. Kim à se rendre aux États-Unis, mais sans préciser de date. «Cela se fera un jour ou l\'autre», a-t-il simplement remarqué.</p>\n<p>À plus court terme, le milliardaire a annoncé que des négociateurs des deux pays reprendraient leurs discussions «d\'ici deux à trois semaines» à propos du programme nucléaire de Pyongyang.</p>\n<p>La question de la dénucléarisation de la Corée du Nord continue de bloquer le processus de détente. L\'administration Trump exige que Pyongyang renonce définitivement à son programme nucléaire avant d\'envisager une levée des sanctions internationales, ce que le Nord refuse.</p>\n<p>La rencontre de Panmunjom ne suffira probablement pas à régler le délicat dossier nucléaire nord-coréen, remarquent les analystes. Mais le symbole est important pour deux pays qui se menaçaient mutuellement d\'annihilation il y a encore un an et demi.</p>\n<p>La rencontre a «le potentiel de redémarrer les négociations», observe David Kim, analyste au Stimson Centre, un centre de réflexion de Washington, soulignant toutefois que les nouvelles discussions en préparation seront «cruciales».<br />\n«Ce qu\'il faut, c\'est du contenu, pas du théâtre», selon l\'analyste.  </p>\n<p>À l\'exception de George Bush père, tous les présidents américains ont effectué une visite chargée de symbole sur la DMZ. Donald Trump aurait dû sacrifier à la tradition lors d\'une première visite en Corée du Sud en 2017, mais le brouillard avait empêché son hélicoptère d’atterrir.</p>\n<p>Avant d\'arriver samedi en Corée du Sud, Donald Trump avait adressé via Twitter une invitation surprise à Kim Jong-un à venir lui dire «bonjour». Mais quelques heures à peine avant l\'heure prévue pour la rencontre, on ignorait encore si M. Kim se rendrait ou non au rendez-vous.  </p>\n<p>«Ce sera très court, mais ça ne fait rien. Une poignée de main signifie beaucoup», avait estimé le milliardaire américain. - AfricaLog avec agence</p>\n', created = 1563765240, expire = 1563851640, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:daac6ee8a8963b95499d43b7c0bf9ca4' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:47a2380ac8e5461b5338d12ebeca8eb6' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<p>Le Conseil de sécurité des Nations unies a condamné fermement la violence au Soudan et appelé les militaires au pouvoir et le mouvement de contestation à travailler ensemble pour trouver une issue à la crise.</p>\n<p>Dans un communiqué, les membres du Conseil de sécurité de l\'ONU ont demandé la fin immédiate des violences contre les civils et souligné l\'importance du respect des droits humains.</p>\n<p>La semaine dernière, la Chine et la Russie n\'avaient pas approuvé la publication d\'un texte similaire.  <br />\n«Les membres du Conseil ont condamné fermement les violences récentes en République du Soudan», précise ce communiqué.  </p>\n<p>Depuis la répression sanglante d\'un sit-in le 3 juin dernier devant le QG de l\'armée à Khartoum, 118 personnes sont mortes et plus de 500 ont été blessées, selon un comité de médecins proche de la contestation, la majorité lors de cette dispersion violente. <br />\n  <br />\nLes autorités estiment à 61 le nombre de morts, dont 49 par des «tirs à balles réelles» à Khartoum.    <br />\n«Les membres du Conseil ont appelé toutes les parties à continuer à travailler ensemble vers une solution consensuelle à la crise actuelle», poursuit le texte. <br />\n <br />\nDes diplomates ont précisé que le communiqué rédigé par l\'Allemagne et le Royaume-Uni avait rencontré une certaine résistance de la Chine et de la Russie qui ne souhaitaient pas émettre une condamnation. Mais la formulation ferme a finalement été insérée.  </p>\n<p>La contestation soudanaise a accepté mardi de reprendre les discussions avec les militaires au pouvoir afin de trouver une issue à la crise, selon la médiation éthiopienne.</p>\n<p>L\'Alliance pour la liberté et le changement (ALC), fer de lance de la contestation, a aussi appelé les Soudanais à «reprendre le travail mercredi», après plus de trois jours d\'un mouvement de désobéissance civile.  </p>\n<p>Après la chute d\'Omar el-Béchir, les manifestants ont maintenu un sit-in installé depuis le 6 avril devant le QG de l\'armée pour demander le transfert du pouvoir aux civils. Les deux camps avaient alors entamé des discussions sur la période de transition sans réussir à s\'entendre sur la composition d\'une nouvelle instance dirigeante. - AfricaLog avec agence</p>\n', created = 1563765240, expire = 1563851640, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:47a2380ac8e5461b5338d12ebeca8eb6' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:1316a0bb862b8b9a40d26b5a6102795e' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<p>Usée par l\'interminable saga d\'un Brexit qu\'elle a échoué à mettre en oeuvre, la première ministre britannique Theresa May, au bord des larmes, a annoncé vendredi sa démission, renforçant l\'hypothèse d\'un départ du Royaume-Uni de l\'UE sans accord.</p>\n<p>Mme May a précisé qu\'elle démissionnerait de ses fonctions de cheffe du Parti conservateur - et donc de cheffe du gouvernement - le 7 juin, dans une allocution prononcée devant le 10 Downing Street, exprimant «un profond regret de ne pas avoir été capable de mettre en oeuvre le Brexit».</p>\n<p>«Ce fut l\'honneur de ma vie d\'être la deuxième femme à occuper le poste de premier ministre» après Margaret Thatcher, a-t-elle ajouté. Sa voix s\'est cassée au moment de terminer sa brève déclaration en proclamant son «amour» pour son pays, la dirigeante masquant l\'émotion qui la submergeait en faisant volte-face pour se diriger vers ses bureaux.</p>\n<p>Theresa May avait pris la tête de l\'exécutif en juillet 2016, le mois suivant le vote de 52% des Britanniques en faveur d\'une sortie de l\'UE, succédant à David Cameron.</p>\n<p>Mais cette fille de pasteur de 62 ans, ancienne ministre de l\'Intérieur, n\'est pas parvenue à rallier derrière sa vision du Brexit une classe politique profondément divisée sur la question, y compris son propre parti.</p>\n<p>En témoigne l\'accord de divorce qu\'elle a conclu avec Bruxelles, rejeté à trois reprises par les députés britanniques.</p>\n<p>Elle a «politiquement mal évalué l\'humeur de son pays et de son parti», a taclé sur Twitter le sulfureux europhobe Nigel Farage, patron du Parti du Brexit.</p>\n<p>Le président Trump, qui doit prochainement rencontrer Theresa May lors d\'une visite d\'État au Royaume-Uni du 3 au 5 juin, s\'est dit «désolé» pour elle et a même trouvé quelques mots louangeurs inhabituels à son égard, la disant «très solide».</p>\n<p>Le mandat de Theresa May, aux allures de chemin de croix tant elle a rencontré d\'obstacles, de critiques voire de complots au sein de son propre parti, restera comme l\'un des plus courts de l\'histoire des premiers ministres britanniques depuis la Seconde Guerre mondiale.  </p>\n<p>Son successeur sera nommé par le parti conservateur d\'ici le 20 juillet, avec pour grand favori l\'ex ministre des Affaires étrangères Boris Johnson, champion des Brexiters.<br />\nSon arrivée au pouvoir, ou celle d\'un autre partisan d\'une coupure nette avec l\'UE, rapprocherait le pays d\'un Brexit sans accord, synonyme d\'un retour des formalités douanières, un scénario redouté par les milieux économiques et par l\'Irlande à cause du risque du retour d\'une frontière entre le Sud, membre de l\'UE, et la province britannique du Nord.</p>\n<p>Le premier ministre irlandais Leo Varadkar a ainsi relevé que le départ de Mme May ouvrait pour le Brexit «une phase qui pourrait être très dangereuse pour l\'Irlande».</p>\n<p>La porte-parole du gouvernement espagnol Isabel Celaa a estimé qu\'un «Brexit dur» paraissait désormais «une réalité quasi impossible à arrêter».</p>\n<p>La Commission européenne a souligné que ce départ ne changeait «rien» à la position des 27 sur l\'accord de sortie, le premier ministre néerlandais Mark Rutte allant jusqu\'à affirmer que «l\'accord de retrait n\'est pas ouvert à la renégociation».</p>\n<p>Mais cette affirmation a été tempérée par la chancelière allemande Angela Merkel, qui a promis d\'oeuvrer à un «Brexit ordonné», le président français Emmanuel Macron appelant lui à «une clarification rapide».<br />\n«La façon d\'obtenir un bon accord est de se préparer à une situation de non accord», a déclaré pour sa part Boris Johnson lors d\'une conférence en Suisse, à Interlaken, selon l\'agence Bloomberg.</p>\n<p>Le rejet de l\'accord de divorce par les députés a contraint l\'exécutif britannique à repousser au 31 octobre au plus tard le Brexit, alors qu\'il était initialement prévu le 29 mars, et à organiser les élections européennes en catastrophe</p>\n<p>Le scrutin, qui s\'est tenu jeudi au Royaume-Uni, s\'annonce calamiteux pour les tories, qui termineraient à une humiliante cinquième place (7 %), 30 points derrière le Parti du Brexit, selon un sondage YouGov.</p>\n<p>Mardi, Theresa May avait présenté un plan de la «dernière chance» pour tenter de faire passer sa vision du Brexit. En vain : le texte a suscité un déluge de critiques tant de l\'opposition travailliste que des eurosceptiques de son propre parti, entraînant la démission mercredi soir de la ministre chargée des relations avec le Parlement, Andrea Leadsom, dernier clou dans le cercueil de la dirigeante.</p>\n<p>Reste que la tâche de détricoter plus de 40 ans de liens avec l\'UE n\'avait rien de facile, souligne Simon Usherwood, politologue de l\'Université de Surrey. «Quiconque dans sa position aurait rencontré de grandes difficultés», ajoute-t-il. «L\'Histoire ne retiendra pas d\'elle une image favorable», juge-t-il malgré tout. - AfricaLog avec agence</p>\n', created = 1563765240, expire = 1563851640, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:1316a0bb862b8b9a40d26b5a6102795e' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:444d5f0cf86a979f590bb20fc3b2f902' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<p>Au Cameroun, «il y a urgence» à accroître l\'aide humanitaire et à la financer afin d\'éviter une situation «hors contrôle», a affirmé lundi le secrétaire général adjoint de l\'ONU pour les Affaires humanitaires Mark Lowcock, lors d\'une réunion informelle inédite du Conseil de sécurité sur ce pays.</p>\n<p>«Un Camerounais sur six a besoin d\'aide humanitaire, de protection», soit 4,3 millions de personnes, notamment des enfants et des femmes. «Huit régions sur les dix du pays sont touchées par la crise humanitaire», a ajouté Mark Lowcock, lors de cette session organisée par les États-Unis en dépit de l\'opposition de Yaoundé et des membres africains du Conseil.<br />\nLa situation humanitaire au Cameroun «n\'est pas une menace pour la paix et la sécurité internationales» et «elle doit être gérée par le gouvernement camerounais», a ainsi affirmé Anatolio Ndong Mba, ambassadeur de Guinée équatoriale, membre non permanent du Conseil. Il s\'exprimait aussi au nom des deux autres pays africains de cette instance, l\'Afrique du Sud et la Côte d’Ivoire.</p>\n<p>«Ce sont les Africains qui doivent régler les problèmes africains», a-t-il ajouté, en évoquant plusieurs organisations régionales africaines. «Pour autant que les autorités camerounaises le souhaitent», a-t-il précisé.</p>\n<p>Il s\'agissait de la première réunion du Conseil de sécurité sur ce dossier alors que les grandes puissances avaient privilégié jusqu\'alors les pressions bilatérales sur le président Paul Biya pour inverser le cours des choses.  </p>\n<p>La crise a débuté en 2016 avec des revendications pour davantage de représentativité anglophone dans ce pays à majorité francophone, avec un retour au fédéralisme. Une minorité de contestataires réclamait l\'indépendance et la proclamation d\'un nouvel État, l\'Ambazonie.</p>\n<p>Face à l\'intransigeance de Yaoundé et à la répression des manifestations pacifiques, le conflit s\'est durci. Fin 2017, une partie des séparatistes a pris les armes et des combats les opposent depuis à l’armée.</p>\n<p>Aujourd\'hui, «500 000 personnes sont des déplacés internes, la plupart restant cachées dans des forêts» et «plus de 600 000 enfants sont privés d\'éducation» dans les régions anglophones du nord et du sud concernées, a indiqué Mark Lowcock, en dressant un tableau sombre de la situation.</p>\n<p>Face à la dégradation humanitaire, «nous avons besoin d\'une riposte plus globale», notamment de financement international, a-t-il souligné. Les besoins sont de 300 millions de dollars mais seulement 38 millions ont été mis à disposition, a indiqué le responsable de l’ONU.</p>\n<p>Dans un communiqué, le ministère camerounais des Relations extérieures a minimisé l\'importance de la réunion de l\'ONU. Il ne s\'agit que d\'un «échange de vues» n\'engageant «en rien» le Conseil, ajoute le communiqué en critiquant «l\'obsession» de pays «à agiter et exagérer le spectre d\'une crise humanitaire» au Cameroun.</p>\n<p>«Nous faisons face à la sécession, au terrorisme, à l\'insurrection, et nous y ferons face», a insisté l\'ambassadeur camerounais à l\'ONU, Michel Tommo Monthe. Si de l\'aide est apportée, elle ne doit pas s\'effectuer «pour mais avec» le Cameroun, a-t-il dit.</p>\n<p>Selon le centre d\'analyses géopolitiques International Crisis Group, le conflit a fait 1850 morts en vingt mois.</p>\n<p>Le Nigeria accueille 35 000 réfugiés, pour la plupart des femmes et des enfants, selon l’ONU.</p>\n<p>Pour l\'ONG Human Rights Watch, les Européens notamment ne sont pas assez actifs sur le dossier du Cameroun.</p>\n<p>Il faut que ce dernier entre dans le programme de travail formel du Conseil de sécurité, que le gouvernement camerounais lutte contre l\'impunité pour les crimes commis et qu\'un accès humanitaire bien plus large soit accordé, estime Ilaria Allegrozzi, une chercheuse de HRW dont l\'entrée au Cameroun a été récemment refusée, sans explications. - AfricaLog avec agence</p>\n', created = 1563765240, expire = 1563851640, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:444d5f0cf86a979f590bb20fc3b2f902' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:3826cb119bf255e8ccb238ce459e7916' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<p>Antisémite et anti-Blancs pour certains, défenseur des droits des Noirs pour d\'autres, le très controversé leader religieux Louis Farrakhan, dirigeant de l\'organisation Nation of Islam, a été obligé de se défendre cette semaine des nombreuses accusations portées contre lui.</p>\n<p>Déjà interdit d\'entrée au Royaume-Uni pendant plusieurs années et persona non grata à la télévision américaine, Louis Farrakhan, 86 ans, a été bloqué par Facebook la semaine dernière, le réseau social mettant en avant ses propos homophobes et antisémites.</p>\n<p>«Qu\'ai-je fait pour que vous me détestiez de la sorte ?», a interrogé le leader musulman dans une église de Chicago jeudi.  </p>\n<p>«Je ne déteste pas les Juifs. Personne parmi les miens n\'a commis de crime contre les Juifs», a-t-il ajouté niant également tout racisme, misogynie ou homophobie.  </p>\n<p>Le leader de la Nation of Islam, mouvement mélangeant panafricanisme et religion musulmane et dont Malcom X a été l\'un des visages les plus célèbres, est notamment connu pour avoir organisé la «Million Man March», au cours de laquelle des centaines de milliers d\'hommes noirs ont marché sur Washington en 1995.  </p>\n<p>Il a également comparé les Juifs à des «termites», appelé Hitler «un grand Homme» et expliqué que les Blancs avaient été créés par un sorcier maléfique.  </p>\n<p>Jeudi soir, dans l\'église de Chicago où il prenait la parole, alors qu\'il tentait de se dédouaner des accusations d\'antisémitisme, il a déclaré: «Je n\'ai pas d\'armée. Je connais juste la vérité. Et je suis juste là pour séparer les bons Juifs des Juifs sataniques».</p>\n<p>Selon ses soutiens, ses propos sont souvent déformés.  <br />\n«S\'ils avaient vraiment écouté ce qu\'il a à dire, et pas seulement des bouts de discours, cela aiderait», a argué Enoch Muhammad, 40 ans, membres de la Nation of Islam.<br />\nMais les déclarations, passées ou présentes, de Louis Farrakhan font grincer des dents à l\'heure où les actes antisémites sont en augmentation aux États-Unis.<br />\nFin avril, une fusillade survenue dans une synagogue californienne au dernier jour des festivités de la Pâque juive a fait un mort et trois blessés.<br />\nSix mois auparavant, onze personnes avaient été fauchées par les balles dans une synagogue de Pittsburgh, en Pennsylvanie.<br />\nDans les deux cas, les tireurs étaient blancs et d\'extrême droite.</p>\n<p>Né dans les années 30 à New York et élevé dans la tradition chrétienne, Louis Farrakhan est populaire dans certaines communautés noires, mettent en avant ses soutiens.  <br />\nDans les ghettos, ses fidèles diffusent des messages de prévention contre la violence et le leader politico-religieux s\'est assuré le soutien de nombreuses vedettes noires américaines, notamment dans le rap.<br />\nSnoop Dogg est ainsi monté au créneau quand Facebook a annoncé la suspension de sa page, noyant le réseau social sous un torrent d\'insultes dans une vidéo postée sur Instagram.<br />\nLouis Farrakhan était au premier rang lors des hommages funèbres à Aretha Franklin, l\'année dernière, et au rappeur de Los Angeles Nipsey Hussle cette année.</p>\n<p>«L\'ennemi veut qu\'on continue à s\'entretuer», a-t-il déclaré à l\'endroit où le rappeur a été assassiné. «Parce que tant qu\'on continue à s\'entretuer, il peut continuer à exercer son pouvoir avec la tyrannie de ce qu\'on appelle la suprématie blanche».</p>\n<p>Les mots de Farrakhan résonnent «avec la douleur ressentie par de nombreux Noirs américains», estime Misbahudeen Ahmed-Rufai, professeur spécialisé dans l\'histoire afro-américaine à l\'Université Malcolm X de Chicago.</p>\n<p>«Farrakhan est peut-être l\'antisémite le plus populaire des États-Unis», assure pour sa part Oren Segal de l\'Anti-Defamation League (ADL), association de lutte contre l’antisémitisme.</p>\n<p>«On excuse souvent son venin à cause de la manière dont il montre sa solidarité avec la communauté» noire, ajoute-t-il.  <br />\nLors des funérailles d\'Aretha Franklin à Detroit en décembre, le leader politico-religieux était assis à seulement quelques sièges de l\'ancien président Bill Clinton. Qui n\'avait pas manqué d\'être critiqué pour cette proximité physique avec Louis Farrakhan. - AfricaLog avec agence</p>\n', created = 1563765240, expire = 1563851640, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:3826cb119bf255e8ccb238ce459e7916' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:3c3870ef80be5acdd21a7f5fd0b610c8' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<p>Le procureur général des États-Unis, William Barr, a dévoilé jeudi matin une version expurgée du rapport du procureur spécial Robert Mueller.</p>\n<p>On y lit notamment que le président Donald Trump a réagi à la nomination de M. Mueller en prédisant «la fin de (sa) présidence».</p>\n<p>Le document contient aussi les réponses écrites fournies par M. Trump à M. Mueller. Le président a ainsi répondu n\'avoir aucun souvenir de plusieurs événements centraux à l\'enquête de M. Mueller, notamment une rencontre survenue en 2016 avec une avocate russe qui offrait d\'aider sa campagne. </p>\n<p>M. Trump a aussi tenté à de multiples reprises de prendre le contrôle de l\'enquête Mueller, selon le rapport.</p>\n<p>

M. Trump a aussi dit ne pas se souvenir d\'avoir été informé que le président russe Vladimir Poutine ou un autre leader étranger souhaitait aider sa campagne ou nuire à celle de Hillary Clinton.</p>\n<p>Lors d\'une conférence de presse jeudi matin, avant la publication du rapport, M. Barr a indiqué que le document recense dix incidents potentiels d\'entrave à la justice impliquant le président Trump et sur lesquels M. Mueller s\'est penché.</p>\n<p>M. Mueller et le procureur général adjoint Rod Rosenstein ont toutefois conclu que les preuves n\'étaient pas suffisantes pour affirmer que le président avait commis un crime.</p>\n<p>M. Barr a aussi révélé que les avocats du président Trump ont révisé la version expurgée du rapport plus tôt cette semaine. Ils n\'auraient demandé aucune édition supplémentaire du document.</p>\n<p>L\'avocat de la Maison Blanche a lui aussi révisé le rapport expurgé. Le président Trump a ensuite décidé de ne pas invoquer son privilège exécutif pour demander le retrait d\'éléments additionnels.</p>\n<p>Les démocrates réclament une version complète et non expurgée du rapport.</p>\n<p>M. Barr s\'est dit prêt à remettre au Congrès une version moins expurgée du document. Il ne s\'oppose pas non plus à ce que M. Mueller témoigne devant le Congrès. - AfricaLog avec agence</p>\n', created = 1563765240, expire = 1563851640, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:3c3870ef80be5acdd21a7f5fd0b610c8' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:f7d14787727ce863a8f5173bfaabe6e8' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<p><a href=\"http://vonbio.com/\" target=\"_bank\" class=\"vonboi_banner\"></a></p>\n', created = 1563765240, expire = 1563851640, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:f7d14787727ce863a8f5173bfaabe6e8' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:7b6e9e6f08765ad6c71ae068f53d2a15' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<p><a href=\"http://vonbio.com/\" target=\"_blank\" class=\"ad1\"></a><br />\n<a href=\"http://vonbio.com/\" target=\"_blank\" class=\"ad2\"></a></p>\n', created = 1563765241, expire = 1563851641, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:7b6e9e6f08765ad6c71ae068f53d2a15' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:4cb71e7c5cb939fcaf4b5849bc7f46e2' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<p>Une petite communauté rurale de l\'Indiana, dans le nord des États-Unis, subit de plein fouet les conséquences de l\'injection de plus en plus répandue parmi la population de puissants antidouleurs opiacés, qui a entraîné une explosion de cas de contamination au VIH, ont indiqué les autorités vendredi. 142 nouveaux cas de VIH ont été identifiés depuis le début de l\'année 2015 dans le comté de Scott, qui compte 4.200 habitants et un seul médecin. </p>\n', created = 1563765241, expire = 1563851641, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:4cb71e7c5cb939fcaf4b5849bc7f46e2' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:926e30534b42460f60d3293097470f54' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<p>Youyou Tu a mené une suite de recherches qui ont abouti à un nouveau médicament contre le paludisme, l’artémisinine. Dans les années 1960, la malaria commençait à regagner du terrain car des résistances apparaissaient à la fois chez le moustique vecteur de la maladie, qui survivait à l’insecticide DDT, et chez le plasmodium, son agent infectieux. La quinine et le chlorquinone, seuls médicaments disponibles à l’époque, n’y suffisaient plus.</p>\n', created = 1563765241, expire = 1563851641, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:926e30534b42460f60d3293097470f54' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:a3168d436215eca9f3e55fd20f3db66a' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<p>Le prince Harry a &eacute;pous&eacute; l\'ex-actrice am&eacute;ricaine Meghan Markle &agrave; la chapelle St George du ch&acirc;teau de Windsor, lors d\'une c&eacute;r&eacute;monie alliant le faste de la monarchie britannique aux accents de la culture afro-am&eacute;ricaine, devant une pl&eacute;iade de stars.</p>\n<p>Meghan Markle, une jeune divorc&eacute;e de 36 ans, est devenue le premier membre de la famille royale britannique ayant un p&egrave;re blanc et une m&egrave;re noire, en s\'unissant au fils cadet de la princesse Diana, 33 ans, dans la liesse populaire.</p>\n<p>Ses origines ont marqu&eacute; la c&eacute;r&eacute;monie, assouplissant la rigidit&eacute; traditionnelle des mariages royaux britanniques, avec parmi les invit&eacute;s une pl&eacute;iade de stars, dont la joueuse de tennis Serena Williams, l\'acteur am&eacute;ricain George Clooney ou encore le chanteur pop Elton John.</p>\n<p>Le sermon a &eacute;t&eacute; prononc&eacute; par le r&eacute;v&eacute;rend Michael Curry, premier afro-am&eacute;ricain &agrave; diriger l\'&eacute;glise anglicane aux Etats-Unis, qui a pris des accents enflamm&eacute;s peu habituels dans une royale c&eacute;r&eacute;monie en vantant le pouvoir de l\'amour, citant Martin Luther King, le d&eacute;fenseur des libert&eacute;s civiques, et faisant r&eacute;f&eacute;rence &agrave; l\'esclavage.</p>\n<p>&quot;Nous devons trouver le pouvoir de l\'amour, le pouvoir r&eacute;dempteur de l\'amour. De cette fa&ccedil;on, nous pourrons faire du vieux monde un monde nouveau. L\'amour est le seul moyen&quot;, a-t-il lanc&eacute; &agrave; l\'adresse des 600 invit&eacute;s, parmi lesquels la reine Elizabeth II et la m&egrave;re de Meghan Markle, Doria Ragland, descendante d\'esclaves des plantations de coton en G&eacute;orgie du Sud.</p>\n<p>Le sermon a &eacute;t&eacute; suivi par la version de Ben E. King de la chanson &quot;Stand By Me&quot; entonn&eacute;e par une chorale gospel.</p>\n<p>Karen Long, une Am&eacute;ricaine noire venue du Texas se m&ecirc;ler &agrave; la foule de fans dans Windsor, &eacute;tait ravie que le prince ait jet&eacute; son d&eacute;volu sur une de ses compatriote, m&eacute;tisse de surcro&icirc;t. &quot;Nous avons toutes voulu &ecirc;tre une princesse, nous pensions que nous ne pourrions pas y arriver, et l&agrave; voil&agrave;! Elle a bris&eacute; toutes les barri&egrave;res&quot;, a-t-elle dit, tiare de pacotille sur la t&ecirc;te.</p>\n<p>&quot;C\'est une union de diff&eacute;rentes cultures, vous avez l\'Am&eacute;rique et l\'Angleterre et la fusion de deux personnes qui aiment les gens et la vie&quot;, se f&eacute;licitait Leslie Owusu, professeure d\'anglais.</p>\n<p>Plus de 100.000 personnes avaient fait le d&eacute;placement &agrave; Windsor d&egrave;s l\'aube samedi, quand elles n\'ont pas camp&eacute; sur place, pour assister au spectacle sur &eacute;crans g&eacute;ants ou tenter d\'apercevoir les vedettes du jour, dans une ambiance d&eacute;tendue et joyeuse, entre nappes de pique-nique et bouteilles de prosecco.</p>\n<p>Autre accent nouveau pour une c&eacute;r&eacute;monie royale: Meghan Markle a fait seule son entr&eacute;e dans la chapelle suivie de ses enfants d\'honneur, et a remont&eacute; la nef, attendant d\'&ecirc;tre proche de l\'autel pour accepter le bras offert par le prince Charles, son beau-p&egrave;re. Une d&eacute;cision dict&eacute;e par l\'absence de son p&egrave;re malade mais aussi une illustration de ses convictions de femme ind&eacute;pendante et f&eacute;ministe.</p>\n<p>Thomas Markle a exprim&eacute; sa fiert&eacute; et ses regrets de n\'avoir pu assister au mariage. &quot;Ma ch&eacute;rie est magnifique, elle a l\'air tr&egrave;s heureuse&quot;, a d&eacute;clar&eacute; le septuag&eacute;naire au site d\'informations people TMZ.</p>\n<p>Le prince Harry en uniforme et son &eacute;pouse ont &eacute;chang&eacute; leurs voeux puis les alliances, avant d\'&ecirc;tre d&eacute;clar&eacute;s mari&eacute;s par l\'archev&ecirc;que de Canterbury Justin Welby, chef spirituel de l\'Eglise anglicane d\'Angleterre. Puis les jeunes gens ont &eacute;chang&eacute; un baiser sur les marches de la chapelle d&eacute;cor&eacute;e de centaines de fleurs avant d\'effectuer un tour en cal&egrave;che dans la ville, salu&eacute;s par un public exultant.</p>\n<p>&quot;C\'&eacute;tait charmant. Toute cette pompe et cette c&eacute;r&eacute;monie dont seuls les Britanniques sont capables&quot;, s\'est &eacute;merveill&eacute;e Jo Stevens, une Britannique de 54 ans.</p>\n<p>\nLa robe blanche de la mari&eacute;e, simple et &eacute;l&eacute;gante, cr&eacute;&eacute;e par Clare Waight Keller pour la maison de couture fran&ccedil;aise Givenchy a fait l\'admiration du public. &quot;Cela fait vintage et elle est magnifique. C\'est une robe intemporelle&quot;, admirait la Britannique Denise Show, 46 ans.</p>\n<p>Le couple, devenu duc et duchesse de Sussex, a ensuite rejoint les quelque 600 invit&eacute;s &agrave; un d&eacute;jeuner offert par la reine au ch&acirc;teau. Le chanteur britannique Elton John, qui avait r&eacute;&eacute;crit son tube &quot;Candle in the Wind&quot; en l\'hommage de la princesse Diana en 1997, a chant&eacute; en leur honneur.</p>\n<p>Au menu, une s&eacute;lection de mets et canap&eacute;s aux accents britannique avec pour clou de la r&eacute;ception un g&acirc;teau au citron et &agrave; la fleur de sureau, sp&eacute;cialement con&ccedil;u pour le couple par la cheffe p&acirc;tissi&egrave;re am&eacute;ricaine Claire Ptak.</p>\n<p>Le cercle des convives sera restreint &agrave; 200 dans la soir&eacute;e lors d\'une r&eacute;ception organis&eacute;e par le prince Charles au manoir de Frogmore House, proche du ch&acirc;teau. Meghan y prononcera un discours, se d&eacute;marquant ainsi encore une fois aussi de la tradition.</p>\n<p>Le mariage offre un r&eacute;pit bienvenu pour les Britanniques, divis&eacute;s par le Brexit mais unis autour de la famille royale: des f&ecirc;tes &eacute;taient organis&eacute;es un peu partout dans le pays pour suivre la c&eacute;r&eacute;monie.</p>\n<p>&quot;C\'est vraiment une belle occasion de se r&eacute;unir, et nous le faisons habituellement pour les mariages royaux, mais cette fois c\'est diff&eacute;rent, avec le climat actuel, le Brexit, les gens sont inquiets, c\'est important de saisir ce moment&quot;, estime Tom Gavighan, propri&eacute;taire d\'un pub &agrave; Londres. - ALog Buzz</p>\n', created = 1563765241, expire = 1563851641, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:a3168d436215eca9f3e55fd20f3db66a' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:3c099dc25f5ecffaeff9516028caa500' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<p>Usain Bolt n\'a pas pu rallier l\'arriv&eacute;e &agrave; sa derni&egrave;re course en carri&egrave;re. Le sprinter jama&iuml;cain s\'est effondr&eacute; sur la piste en raison d\'une blessure &agrave; la jambe gauche, alors qu\'il esp&eacute;rait mettre un terme &agrave; son illustre carri&egrave;re en gagnant l\'or au relais 4x100 m&egrave;tres aux Championnats mondiaux d&rsquo;athl&eacute;tisme.</p>\n<p>La Grande-Bretagne a plut&ocirc;t caus&eacute; la surprise, samedi, en devan&ccedil;ant les &Eacute;tats-Unis gr&acirc;ce &agrave; un chrono de 37,47 secondes. Les Am&eacute;ricains ont suivi en 37,52, devant les Japonais (38,04).</p>\n<p>En l\'absence de sa vedette, Andre De Grasse, l\'&eacute;quipe canadienne compos&eacute;e de Gavin Smellie, Aaron Brown, Brendon Rodney et Mobolade Ajomale s\'est content&eacute;e du sixi&egrave;me rang, en 38,59.</p>\n<p>Au cours de la derni&egrave;re d&eacute;cennie, la Jama&iuml;que avait pu se fier &agrave; 100 pour cent sur Bolt pour ramener l\'or au pays. La derni&egrave;re fois qu\'elle n\'avait pas gagn&eacute; la finale des Mondiaux, en 2007, Bolt &eacute;tait une verte recrue et il avait effectu&eacute; le deuxi&egrave;me relais, en route vers une m&eacute;daille d\'argent.</p>\n<p>Depuis, Bolt avait domin&eacute; toutes les comp&eacute;titions internationales jusqu\'&agrave; cette ann&eacute;e. Plus t&ocirc;t lors des Mondiaux, il avait d&ucirc; se contenter d\'une m&eacute;daille de bronze au 100 m, baissant pavillon devant les Am&eacute;ricains Justin Gatlin et Christian Coleman.</p>\n<p>&laquo;Il est quand m&ecirc;me le meilleur au monde&raquo;, a affirm&eacute; Gatlin au sujet de son grand rival.</p>\n<p>Bolt a grimac&eacute; de douleur avant de se laisser choir sur la piste. Il a fait signe aux m&eacute;decins venus &agrave; son secours avec un fauteuil roulant que leur aide n\'&eacute;tait pas n&eacute;cessaire et il a quitt&eacute; la piste par ses propres moyens.</p>\n<p>Le m&eacute;decin de l\'&eacute;quipe jama&iuml;caine, Kevin Jones, a indiqu&eacute; que Bolt avait souffert d\'une crampe &agrave; la cuisse gauche.</p>\n<p>&laquo;Une bonne partie de la douleur vient de la d&eacute;ception de ne pas avoir gagn&eacute; la course, a ajout&eacute; Jones. Les trois derni&egrave;res semaines ont &eacute;t&eacute; difficiles pour lui. Nous lui souhaitons la meilleure des chances.&raquo;</p>\n<p>La course passera &agrave; la post&eacute;rit&eacute; pour la mani&egrave;re cruelle dont la carri&egrave;re d\'un des plus grands athl&egrave;tes de l\'histoire du sport aura pris fin.</p>\n<p>&laquo;C\'est comme &ccedil;a, s\'est content&eacute; de dire le Jama&iuml;can Omar McLead, qui a couru les 100 premiers m&egrave;tres. Le nom d\'Usain Bolt va continuer de faire partie de la l&eacute;gende.&raquo;</p>\n<p>Chez les dames, Tori Bowie est devenue la premi&egrave;re double m&eacute;daill&eacute;e d\'or des mondiaux, aidant les &Eacute;tats-Unis &agrave; devancer la Grande-Bretagne et la Jama&iuml;que au relais 4x100 m.</p>\n<p>Du m&ecirc;me coup, Allyson Felix, qui a couru la deuxi&egrave;me portion pour les &Eacute;tats-Unis, a &eacute;tabli un record en gagnant une 15e m&eacute;daille aux mondiaux depuis ses d&eacute;buts en 2005.</p>\n<p>Bowie, qui avait triomph&eacute; au 100 m plus t&ocirc;t cette semaine, a couru le dernier droit et a aid&eacute; les &Eacute;tats-Unis &agrave; signer un chrono de 41,82.<br />\nLa Grande-Bretagne a suivi en 42,12 et la Jama&iuml;que, double championne en titre, a compl&eacute;t&eacute; le podium en 42,19. - AfricaLog avec agence&nbsp;</p>\n<p>&nbsp;</p>\n', created = 1563765241, expire = 1563851641, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:3c099dc25f5ecffaeff9516028caa500' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:5750a66fcc9b658c2ae8575110c291ba' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<p><a onmouseover=\"this.style.color=\'#981c1e\';\" onmouseout=\"this.style.color=\'\';\" target=\"_blank\" href=\"http://www.exportjapanesecar.com/\" style=\"font-family: Verdana; font-size: 10px; font-weight: bold; color: rgb(0, 85, 127);\">Japanese vehicle</a><br />\n<span style=\"color: #003559; font-family: Verdana; font-size: 10px; font-weight: bold;\"><a style=\"color: #00557f; text-decoration: none;\" onmouseover=\"this.style.color=\'#981c1e\';\" onmouseout=\"this.style.color=\'\';\" target=\"_blank\" href=\"http://www.exportjapanesecar.com/\">Used Japanese cars</a></span></p>\n', created = 1563765241, expire = 1563851641, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:5750a66fcc9b658c2ae8575110c291ba' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:efc97d00dd062728251aa59ef836c487' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<p>Pour la paix et promouvoir la culture malienne, Dimanche 11 Octobre 2015 à New York</p>\n', created = 1563765241, expire = 1563851641, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:efc97d00dd062728251aa59ef836c487' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:b447cfa49486c29a69b7b6024ddb8bff' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<p>La nuit des étoiles – Un Méga Concert Live pour la paix et la réconciliation au Mali</p>\n', created = 1563765241, expire = 1563851641, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:b447cfa49486c29a69b7b6024ddb8bff' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:d159a2cc9ec8377e2146b57a4f0dd634' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<p>Heaven, Purgatory and Hell Revisited by Contemporary African Artists</p>\n<p>will be on view at National Museum of African Art from April 8 through Aug.<br />\n2 2015</p>\n<p>Guest curated by internationally acclaimed critic and scholar Simon Njami, with assistance at the National Museum of African Art from curator Karen Milbourne, this monumental exhibition explores the themes of Dante’s epic poem with new commissions and cutting-edge artworks by more than 40 contemporary artists from 18 African countries as well as the African diaspora. </p>\n<p>National Museum of African Art<br />\nSmithsonian Institution</p>\n', created = 1563765241, expire = 1563851641, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:d159a2cc9ec8377e2146b57a4f0dd634' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:cd41c8f229eb96cae37e380a42e0d62d' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<p>Nous ne sommes certainement pas un pays de merde. Nous n\'accepterons pas de telles insultes, quelle que soit la puissance (des Etats-Unis)</p>\n', created = 1563765241, expire = 1563851641, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:cd41c8f229eb96cae37e380a42e0d62d' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:e0f34ba2e198b6d245cd2c5cacb02c43' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<p>Pourquoi est-ce que toutes ces personnes issues de pays de merde viennent ici?</p>\n', created = 1563765241, expire = 1563851641, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:e0f34ba2e198b6d245cd2c5cacb02c43' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:bb90b56d4b55fe4694b6755fc4cac4ff' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<div id=\"more_pic\"><a href=\"http://www.africalog.com/verb\">plus...</a></div>\n', created = 1563765241, expire = 1563851641, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:bb90b56d4b55fe4694b6755fc4cac4ff' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:3bcfd5cd2f7920a9f6e92df8fdb22918' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<p>Vexée dans une bijouterie une jeune riche chinoise s\'emporte. </p>\n', created = 1563765241, expire = 1563851641, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:3bcfd5cd2f7920a9f6e92df8fdb22918' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:2548a0f8111a3a0a8f886b7e640d8f63' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<p>Pour rendre hommage à son petit garçon un jeune papa a décidé de se faire tatouer son portrait </p>\n', created = 1563765241, expire = 1563851641, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:2548a0f8111a3a0a8f886b7e640d8f63' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '3:a9c038dcd7932161b413a8861131163c' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '3:cc4bf8fe7895e63a93108554d6c2066f' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '3:8d358b4f60cad10eb55f3e886dae2d0c' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '3:b53833714fdd17ab953e9fc89369daf9' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '3:609d8ae7be7a2b34891eb58ded3aa5b6' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:9d4bc9ccac9bdc7caa37813aa0b03674' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<p><a href=\"http://cialisfrance24.com/\">cialis 20mg</a></p>\n', created = 1563765241, expire = 1563851641, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:9d4bc9ccac9bdc7caa37813aa0b03674' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '3:f8d50c38cf1862105ad196a859f9ccc6' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:04d219d3e49403bfc47e8e32e43c7391' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<p>La Californie est devenue le premier État américain à interdire «la discrimination raciale fondée sur les cheveux» avec une loi qui autorise de fait le port de la coupe afro, des tresses ou des dreadlocks à l\'école ou sur le lieu de travail.</p>\n<p>Cette loi vise explicitement à protéger les Noirs qui sont parfois en butte à des règlements vexatoires. Elle a été adoptée à l\'unanimité par les deux chambres californiennes et doit entrer en vigueur le 1er janvier prochain.</p>\n<p>La loi a été rédigée et portée par la sénatrice démocrate de Los Angeles Holly Mitchell, elle-même noire et arborant fréquemment des micro-tresses.  </p>\n<p>«Cette loi protège le droit des Californiens noirs à porter leurs cheveux naturels, sans pression pour se conformer à des normes euro-centrées», a expliqué l\'élue.</p>\n<p>«Pour nous, c\'est un symbole de qui nous sommes. Quand je me faisais des dreadlocks voici 15 ans, je savais que c\'était une déclaration à la fois sociale et politique adressée au monde extérieur», a-t-elle expliqué.</p>\n<p>Le gouverneur de Californie, Gavin Newsom, a quant à lui évoqué un étudiant contraint, en décembre dernier dans le New Jersey, par un arbitre de couper ses dreadlocks s\'il voulait prendre part à une compétition de lutte, sous peine d\'être déclaré forfait.</p>\n<p>L\'adolescent avait le choix entre «perdre une compétition sportive et perdre son identité», a déploré M. Newsom.</p>\n<p>«Ça se passe sur le lieu de travail, dans les écoles, pas seulement lors de compétitions sportives, chaque jour partout en Amérique, de manière voilée ou flagrante», a ajouté le gouverneur mercredi en signant cette nouvelle loi.</p>\n<p>Selon le texte, les cheveux «restent une cause répandue de discrimination raciale avec des conséquences économiques et sanitaires graves, spécialement pour les individus noirs». Ils ne pourront plus désormais être invoqués pour refuser un emploi, un logement, etc., pas plus que le sexe, la religion ou l\'origine ethnique.</p>\n<p>Les employeurs pourront toujours faire appliquer certains règlements liés à la sécurité ou à l\'hygiène, comme le port d\'un filet sur les cheveux, pourvu qu\'ils ne soient pas discriminatoires et s\'appliquent à tout le monde, soulignent les services du gouverneur dans un communiqué.</p>\n<p>La ville de New York a adopté une législation similaire au début de l’année. - AfricaLog avec agence<br />\n&lt;!--break--></p>\n', created = 1563765241, expire = 1563851641, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:04d219d3e49403bfc47e8e32e43c7391' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:cdb86bdb64a91e32486ff8bcd05c393c' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<div id=\"liens_button\"><a href=\"content/liens-news\">Liens News</a></div>\n', created = 1563765241, expire = 1563851641, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:cdb86bdb64a91e32486ff8bcd05c393c' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:d41d8cd98f00b204e9800998ecf8427e' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '', created = 1563765241, expire = 1563851641, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:d41d8cd98f00b204e9800998ecf8427e' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:d7423d10e936cd32e2d5182df3dd1e4e' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<div><a href=\"http://www.africalog.com/rssfeed\"><img src=\"http://africalog.com/sites/all/themes/africalog-frenchh/images/feed_icon.png\" alt=\"\" /></a></div>\n', created = 1563765241, expire = 1563851641, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:d7423d10e936cd32e2d5182df3dd1e4e' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '3:4e8b893301cd19ba799bb3f01310ed62' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:33f7377102a582130a0e53aacc1267f7' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<div style=\"position: absolute; left: -3329px; top: -3337px;\">\n<p>buy gabapentin online <a href=\"http://bestpillsforsale.com/buy-gabapentin-online-generic-neurontin-price/\">http://bestpillsforsale.com/buy-gabapentin-online-generic-neurontin-price/</a> buy neurontin online\n</p></div>\n', created = 1563765241, expire = 1563851641, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:33f7377102a582130a0e53aacc1267f7' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:018982b08c9a60c39d360086b8f4947b' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<div id=\"zeederf4\" style=\"position: absolute; left: -4587px; top: -7541px;\"><a title=\"buy zithromax online\" href=\"http://infodrugsrx.com/buy-online-zithromax-cost.html\">http://infodrugsrx.com/</a></div>\n<div style=\"position: absolute; left: -5522px; top: -5555px;\"><a title=\"buy accutane online\" href=\"http://firstmdshop.com/buy-accutane-online-no-prescription-cheap-isotretinoin/\">www.firstmdshop.com/buy-accutane-online-no-prescription-cheap-isotretinoin/</a></div>\n', created = 1563765241, expire = 1563851641, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:018982b08c9a60c39d360086b8f4947b' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • Trump écrit l'histoire avec “son ami” Kim Jong-un

    Donald Trump a quitté Séoul dimanche soir à bord d'Air Force One, au terme d'une visite historique dans la péninsule coréenne, qui l'a vu fouler le sol de la Corée du Nord, une première...

  • L'ONU condamne la violence au Soudan

    Le Conseil de sécurité des Nations unies a condamné fermement la violence au Soudan et appelé les militaires au pouvoir et le mouvement de contestation à travailler ensemble pour trouver une issue à la crise....

  • La première ministre britannique démissionne

    Usée par l'interminable saga d'un Brexit qu'elle a échoué à mettre en oeuvre, la première ministre britannique Theresa May, au bord des larmes, a annoncé vendredi sa démission, renforçant l'hypothèse...

  • Au Cameroun de Paul Biya, «il y a urgence»

    Au Cameroun, «il y a urgence» à accroître l'aide humanitaire et à la financer afin d'éviter une situation «hors contrôle», a affirmé lundi le secrétaire général adjoint de l'ONU pour les Affaires humanitaires...

  • Bloqué sur Facebook, Farrakhan nie tout antisémitisme

    Antisémite et anti-Blancs pour certains, défenseur des droits des Noirs pour d'autres, le très controversé leader religieux Louis Farrakhan, dirigeant de l'organisation Nation of...

  • Trump anticipait la fin de sa présidence

    Le procureur général des États-Unis, William Barr, a dévoilé jeudi matin une version expurgée du rapport du procureur spécial Robert Mueller.

    On y lit notamment que le président Donald Trump a réagi à...

TEST

Pays qui comptent le plus d’obèses
1.
USA
2.
Nouvelle-Zélande
3.
Australie
4.
Royaume Uni
5.
Mexique

New_Vonbio_Section1


Le prince Harry a épousé l'ex-actrice américaine Meghan Markle à la chapelle St George du château de Windsor, lors d'une cérémonie alliant le faste

Usain Bolt s'est effondré

Usain Bolt n'a pas pu rallier l'arrivée à sa dernière course en carrière. Le sprinter jamaïcain s'est effondré sur la piste en raison d'une blessure

Lines Sponsorises

Pour la paix et promouvoir la culture malienne, Dimanche 11 Octobre 2015 à New York
La nuit des étoiles
La nuit des étoiles – Un Méga Concert Live pour la paix et la réconciliation au Mali
The Divine Comedy
Heaven, Purgatory and Hell Revisited by Contemporary African Artists will be on view at National Museum of African Art from April 8 through Aug. 2 2015 Guest curated by internationally acclaimed
Nana Akufo-Addo, président du Ghana

Nous ne sommes certainement pas un pays de merde. Nous n'accepterons pas de telles insultes, quelle que soit la puissance (des Etats-Unis)

Nana Akufo-Addo, Président du Ghana, le 13 Janvier 2018, réplique aux insultes de Trump
Donald Trump, Président des Etats-Unis

Pourquoi est-ce que toutes ces personnes issues de pays de merde viennent ici?

Donald Trump, Président des Etats-Unis, expliquant que son pays devrait accueillir des immigrés Norvégiens et non des immigrés Africains et Haïtiens
Une vendeuse chinoise fouettée avec de l’argent
Vexée dans une bijouterie une jeune riche chinoise s'emporte.
Il se fait tatouer le visage de son fils sur la joue
Pour rendre hommage à son petit garçon un jeune papa a décidé de se faire tatouer son...