"Le changement arrive en Amérique" déclare le président élu Obama | Alog News | www.africalog.com
home

"Le changement arrive en Amérique" déclare le président élu Obama

Nov 05, 2008

"Le changement arrive en Amérique," a déclaré mardi soir Barack Obama lors de son premier discours de président élu des Etats-Unis, devant une foule en liesse à Chicago (Illinois, nord). Le démocrate Barack Obama a remporté une victoire historique, devenant le premier Noir élu président des Etats-Unis. Son adversaire républicain John McCain a reconnu sa défaite, indiquant à ses partisans, rassemblés à Phoenix (Arizona, sud-ouest) qu'il avait félicité M. Obama.

Après l'annonce de la victoire de Barack Obama, des scènes de liesse ont éclaté dans plusieurs villes américaines. Une immense clameur a fusé dans le parc de Chicago où le candidat démocrate avait donné rendez-vous à ses partisans. Des dizaines de milliers de personnes rassemblées dans le Grant Park ont laissé éclater leur joie et leur émotion, brandissant des drapeaux américains et des pancartes frappées du slogan "Yes we can" (oui nous le pouvons), du sénateur de l'Illinois.

Les chaînes de télévision n'ont pas attendu les résultats de la côte ouest pour annoncer la victoire du sénateur de l'Illinois, âgé de 47 ans. Le président élu qui prendra ses fonctions le 20 janvier prochain va hériter d'une situation économique extrêmement difficile. Les Etats-Unis, et le monde dans leur sillage, traversent la plus grave crise financière depuis celle de 1929. Le pays est engagé dans deux guerres, en Irak et en Afganistan.

M. Obama a promis de baisser les impôts pour 95% des salariés, d'engager une politique de grands travaux et de garantir une couverture santé pour tous. Sur le plan international, il a promis de retirer les soldats américains d'Irak "de façon responsable" dans un délai de 16 mois et de concentrer les efforts à la lutte contre Al-Qaida et les talibans. Les Américains se sont extrêmement mobilisés pour choisir le successeur de l'impopulaire George W. Bush. La participation a atteint un niveau "sans précédent" dans plusieurs Etats clés. Certains experts estimaient qu'entre 130 et 135 millions d'électeurs pourraient avoir voté, contre 120 millions en 2004.

Non seulement M. Obama a conservé les Etats remportés par John Kerry il y a quatre ans, mais il a conquis plusieurs fiefs républicains comme l'Ohio et la Floride qui avaient voté pour M. Bush en 2000 et 2004 ainsi que la Virginie qui n'avait pas voté pour un démocrate à la présidentielle depuis 1964. Il a également remporté les Etats du Nouveau-Mexique du Colorado, et de l'Iowa, trois Etats remportés par le républicain George W. Bush en 2004.

M. McCain est donné vainqueur dans le Kentucky, la Caroline du Sud, le Tennessee, l'Oklahoma, l'Arkansas, l'Alabama, la Géorgie, le Dakota du Nord, le Wyoming, la Louisiane, la Virginie-Occidentale, le Texas, le Mississippi, Missouri, l'Utah, le Nebraska et le Kansas.

Aucun incident majeur n'a Ă©tĂ© signalĂ© au cours de cette Ă©lection. Les AmĂ©ricains Ă©taient aussi appelĂ©s Ă  renouveler un tiers du SĂ©nat et la totalitĂ© de la Chambre des reprĂ©sentants. Selon des rĂ©sultats partiels, les dĂ©mocrates avaient ravi quatre sièges mardi soir aux rĂ©publicains au SĂ©nat amĂ©ricain ce qui leur permettrait d'ĂŞtre majoritaires. Les dĂ©mocrates Ă©taient Ă©galement donnĂ© majoritaires Ă  la Chambre des reprĂ©sentants. 

Liens Sponsorisés