Les Etats-Unis ne reconnaitront pas un régime militaire en Guinée. | Alog News | www.africalog.com
home

Les Etats-Unis ne reconnaitront pas un régime militaire en Guinée.

Dec 23, 2008

Les États-Unis ne reconnaitront pas un gouvernement issu d'un coup d'Etat militaire en Guinée. C’est ce qu’a déclaré le porte-parole du Département d'Etat Monsieur Sean McCormack en exprimant mardi les condoléances du gouvernement américain au peuple de Guinée qui, selon lui, traverse une période difficile après la mort du Président Conté survenue lundi.

Le souhait de Washington, affirme le porte- parole du Département d'Etat, est de voir la Guinée suivre la voie de la démocratie, celle qui permet à ses fils de choisir librement leurs dirigeants.

"Ce que nous voulons voir, c'est une transition vers une structure de gouvernance plus démocratique. Nous sommes prêts à travailler avec la Guinée sur ce point", a t-il lancé.

Même son de cloche à la Maison blanche où un porte parole a déclaré mardi que les Etats-Unis étaient en consultation avec les pays de la région sur les événements de Conakry, et que l’Amérique est du côté de ceux qui aspirent à la paix dans une région boulerversée par des transitions catastrophiques.

Les relations entre Washington et Conakry –établies au lendemain de l’accession de la Guinée à l’indépendence en 1958 - ont généralement été qualifiées de “bonnes.” Mais, même si les Etats-Unis demeurent intéréssés à bâtir un partenariat politique, économique et stratégique d’envergure avec la Guinée, comme en témoignent la construction d’une méga ambassade à Conakry et la création en 2005 d’une commission mixte de coopértaion entre les deux pays, Washington reste réticente à investir dans le pays à cause de la nature autocratique, repressive et corrompue des régimes qui y se sont succédés depuis 1958.

Le régime du général Lansana Conté par exemple a été disqualifié à plusieurs reprises de recevoir les moyens financiers qu’offre le Millennium Challenge Account initié par l'administration Bush et permettant aux pays ayant accepté des réformes de réaliser des grands projets de développement.

Depuis 1999, la Guinée est pratiquement au rouge au niveau des institutions de Bretton Wood, la Banque mondiale et le FMI qui avaient décidés de géler leurs relations avec le pays pour manque de transparence dans la gestion des choses publiques.

Malgré ses inombrables ressources naturelles, y compris la bauxite, l’or et le diamant, la Guinée est classée parmi les pays les plus démunis; un pays où il n’ya ni eau potable, ni électricité et où les populations ont faim..

La mort de Lansana Conté, un autocrate qui a occupé les reines du pouvoir en Guinée depuis le coup d’état militaire d’avril 1984, est perçue par les observateurs comme la fin d’une époque et probablement une nouvelle chance pour le pays de repartir sur de nouvelles bases, celles du progrès économique tant escompté. Mais certainement pas avant l'établissement d'un Etat de droit et de démocratie. -AfricaLog

Alseny Ben Bangoura

Washington

Liens Sponsorisés