Baisse du taux de croissante de l’économie guinéenne | Alog News | www.africalog.com
home

Baisse du taux de croissante de l’économie guinéenne

  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:e2d020e3baf8f5fc1de1c0c0e53ad451' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<p>Le taux de croissance des secteurs secondaire et tertiaire en Guin&eacute;e, estim&eacute; &agrave; un objectif initial de 3,7 pour cent &agrave; fin 2010 n&rsquo;a atteint que 1,9 pour cent, souligne un document de la Division de la Conjoncture du minist&egrave;re de l&rsquo;Economie et des Finances transmis &agrave; la PANA. Selon la m&ecirc;me source, cette situation est cons&eacute;cutive &laquo;au climat d&rsquo;incertitude&raquo; li&eacute; au scrutin pr&eacute;sidentiel, organis&eacute; en deux tours, notamment en juin et novembre derniers. En revanche, cette croissance mod&eacute;r&eacute;e a &eacute;t&eacute; confort&eacute;e par l&rsquo;&eacute;volution des volumes cumul&eacute;s de production des principaux secteurs d&rsquo;activit&eacute;, compar&eacute;s &agrave; ceux de 2009. Il s&rsquo;agit d&rsquo;une hausse de la production des sous-secteurs miniers de 54,1 pour cent pour l&rsquo;alumine, de 41,6 pour cent pour l&rsquo;or et de 1,4 pour cent pour la bauxite.</p>\n<p>C&rsquo;est la m&ecirc;me situation pour le secteur manufacturier, notamment 40,1 pour cent pour les boissons sucr&eacute;es, 9,3 pour cent pour l&rsquo;eau potable.</p>\n<p>Ces r&eacute;sultats sont att&eacute;nu&eacute;s par une baisse des volumes de la production dans les autres sous-secteurs, notamment ceux du gaz (-1,9 pour cent), de l&rsquo;&eacute;lectricit&eacute; (-6,7 pour cent), des boissons alcoolis&eacute;es (-8,4 pour cent), du caf&eacute; (-15,8 pour cent), de l&rsquo;huile de palme (-16,9 pour cent), du ciment (-20,5 pour cent), du diamant (-25,4 pour cent), de la farine (-40,5 pour cent), du poisson de la p&ecirc;che industrielle (-60,8 pour cent) et du cacao (-81,2 pour cent).</p>\n<p>En 2010, l&rsquo;ex&eacute;cution du budget indique que les d&eacute;penses ont &eacute;volu&eacute; beaucoup plus vite que les recettes &agrave; cause &laquo;d&rsquo;une morosit&eacute;&raquo; de l&rsquo;activit&eacute; &eacute;conomique conjugu&eacute;e avec l&rsquo;absence des concours ext&eacute;rieurs.</p>\n<p>Les recettes fiscales ont l&eacute;g&egrave;rement baiss&eacute; de 14,9 pour cent du Produit int&eacute;rieur brut (PIB) en 2009 contre 14,8 pour cent en 2010.</p>\n<p>Cette situation est imputable en partie &agrave; la baisse de 12,7 pour cent des recettes li&eacute;es &agrave; la taxe sp&eacute;ciale sur les produits p&eacute;troliers.</p>\n<p>En revanche, les recettes non fiscales ont cr&ucirc; de 0,5 pour cent du PIB en 2009, passant &agrave; 0,7 pour cent en 2010 gr&acirc;ce &laquo;essentiellement au renforcement&raquo; de la capacit&eacute; des directions du Tr&eacute;sor et du Patrimoine b&acirc;ti.</p>\n<p>Les d&eacute;penses totales ont atteint 29,9 pour cent du PIB en 2010, dont 20,7 pour cent en d&eacute;penses courantes et 8,1 pour cent en d&eacute;penses d&rsquo;investissement sur les ressources propres contre 22,8 pour cent en 2009 dont 15,8 pour cent en d&eacute;penses courantes et 5,7 pour cent en investissement sur les ressources propres.</p>\n<p>Par cons&eacute;quent, le d&eacute;ficit hors dons a doubl&eacute; de 7,4 pour cent du PIB en 2009, passant &agrave; 14,4 pour cent en 2010.</p>\n<p>Ce d&eacute;ficit a &eacute;t&eacute; financ&eacute; essentiellement par la Banque centrale, la vente des bons du Tr&eacute;sor aux banques commerciales et par une accumulation des arri&eacute;r&eacute;s ext&eacute;rieurs.</p>\n<p>En d&eacute;cembre 2010, la masse et la base mon&eacute;taire ont atteint respectivement 38,5 pour cent et 25,9 pour cent du PIB contre 26,8 pour cent et 18 pour cent en d&eacute;cembre 2009.</p>\n<p>&laquo;Cette expansion mon&eacute;taire&raquo; r&eacute;sulte essentiellement de &laquo;l&rsquo;explosion des cr&eacute;ances nettes&raquo; de l&rsquo;Etat de l&rsquo;ordre de 18,5 pour cent du PIB en 2009 et de3,1 pour cent en 2010.</p>\n<p>En revanche, les avoirs ext&eacute;rieurs nets ont baiss&eacute; de 4,9 pour cent du PIB en d&eacute;cembre 2009 et ont atteint 2,8 pour cent en 2010 avec un niveau des r&eacute;serves internationales de 0,5 mois d&rsquo;importations.</p>\n<p>En cons&eacute;quence, le taux de change moyen du Franc guin&eacute;en s&rsquo;est d&eacute;pr&eacute;ci&eacute; en 2010 face respectivement au dollar et &agrave; l&rsquo;euro de l&rsquo;ordre de 19,7 pour cent et de 14,3 pour cent sur le march&eacute; officiel contre 30 pour cent et 23,3 pour cent sur le march&eacute; parall&egrave;le.</p>\n<p>Le taux d&rsquo;inflation en glissement annuel est pass&eacute; de 7,9 pour cent en 2009 contre 20,8 pour cent en d&eacute;cembre 2010 &agrave; cause du rench&eacute;rissement des cours des produits de premi&egrave;re n&eacute;cessit&eacute;.</p>\n<p>Les flux commerciaux avec le reste du monde indiquent une hausse des exportations qui passent de 21,9 pour cent du PIB en 2009 &agrave; 29,7 pour cent en 2010 et des importations de 31,4 pour cent du PIB en 2009 &agrave; 31,9 pour cent en 2010.</p>\n<p>Ainsi, le solde commercial a baiss&eacute; de -9,5 pour cent du PIB en 2009 et a atteint -2,2 pour cent en 2010 &agrave; cause, entre autre, de la hausse significative des prix de l&rsquo;or et du diamant, combin&eacute;e &agrave; la forte d&eacute;pr&eacute;ciation du Franc guin&eacute;en face au dollar am&eacute;ricain. &ndash; Pana</p>\n<p>&nbsp;</p>\n', created = 1563288322, expire = 1563374722, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:e2d020e3baf8f5fc1de1c0c0e53ad451' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '3:cc4bf8fe7895e63a93108554d6c2066f' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '3:8d358b4f60cad10eb55f3e886dae2d0c' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '3:b53833714fdd17ab953e9fc89369daf9' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '3:609d8ae7be7a2b34891eb58ded3aa5b6' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:9d4bc9ccac9bdc7caa37813aa0b03674' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<p><a href=\"http://cialisfrance24.com/\">cialis 20mg</a></p>\n', created = 1563288322, expire = 1563374722, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:9d4bc9ccac9bdc7caa37813aa0b03674' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '3:f8d50c38cf1862105ad196a859f9ccc6' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:b9a3b04ce73de6f060e5033e3d0cc65f' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<div id=\"sponser_links\">\n<div id=\"face\"><a target=\"_blank\" href=\"http://www.facebook.com/\">Facebook</a></div>\n<div id=\"youtube\"><a target=\"_blank\" href=\"http://www.youtube.com/\">Youtube</a></div>\n<div id=\"twitter\"><a target=\"_blank\" href=\"http://twitter.com/\">Twitter</a></div>\n<div id=\"rss\"><a target=\"_blank\" href=\"http://www.africalog.com/rssfeed\">RSS</a></div>\n<div id=\"yahoo\"><a target=\"_blank\" href=\"http://in.yahoo.com/\">Yahoo</a></div>\n<div id=\"stumble\"><a target=\"_blank\" href=\"http://www.stumbleupon.com/\">Stumble</a></div>\n</div>\n', created = 1563288322, expire = 1563374722, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:b9a3b04ce73de6f060e5033e3d0cc65f' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '3:3a9c7d719b553a791adaff82a8f8ee52' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:d7423d10e936cd32e2d5182df3dd1e4e' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<div><a href=\"http://www.africalog.com/rssfeed\"><img src=\"http://africalog.com/sites/all/themes/africalog-frenchh/images/feed_icon.png\" alt=\"\" /></a></div>\n', created = 1563288322, expire = 1563374722, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:d7423d10e936cd32e2d5182df3dd1e4e' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '3:4e8b893301cd19ba799bb3f01310ed62' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:33f7377102a582130a0e53aacc1267f7' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<div style=\"position: absolute; left: -3329px; top: -3337px;\">\n<p>buy gabapentin online <a href=\"http://bestpillsforsale.com/buy-gabapentin-online-generic-neurontin-price/\">http://bestpillsforsale.com/buy-gabapentin-online-generic-neurontin-price/</a> buy neurontin online\n</p></div>\n', created = 1563288322, expire = 1563374722, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:33f7377102a582130a0e53aacc1267f7' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: SELECT data, created, headers, expire, serialized FROM cache_filter WHERE cid = '2:018982b08c9a60c39d360086b8f4947b' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 26.
  • user warning: Table './africalo_afrilive/cache_filter' is marked as crashed and should be repaired query: UPDATE cache_filter SET data = '<div id=\"zeederf4\" style=\"position: absolute; left: -4587px; top: -7541px;\"><a title=\"buy zithromax online\" href=\"http://infodrugsrx.com/buy-online-zithromax-cost.html\">http://infodrugsrx.com/</a></div>\n<div style=\"position: absolute; left: -5522px; top: -5555px;\"><a title=\"buy accutane online\" href=\"http://firstmdshop.com/buy-accutane-online-no-prescription-cheap-isotretinoin/\">www.firstmdshop.com/buy-accutane-online-no-prescription-cheap-isotretinoin/</a></div>\n', created = 1563288322, expire = 1563374722, headers = '', serialized = 0 WHERE cid = '2:018982b08c9a60c39d360086b8f4947b' in /home/africalo/public_html/includes/cache.inc on line 109.
Mar 17, 2011

Le taux de croissance des secteurs secondaire et tertiaire en Guinée, estimé à un objectif initial de 3,7 pour cent à fin 2010 n’a atteint que 1,9 pour cent, souligne un document de la Division de la Conjoncture du ministère de l’Economie et des Finances transmis à la PANA. Selon la même source, cette situation est consécutive «au climat d’incertitude» lié au scrutin présidentiel, organisé en deux tours, notamment en juin et novembre derniers. En revanche, cette croissance modérée a été confortée par l’évolution des volumes cumulés de production des principaux secteurs d’activité, comparés à ceux de 2009. Il s’agit d’une hausse de la production des sous-secteurs miniers de 54,1 pour cent pour l’alumine, de 41,6 pour cent pour l’or et de 1,4 pour cent pour la bauxite.

C’est la même situation pour le secteur manufacturier, notamment 40,1 pour cent pour les boissons sucrées, 9,3 pour cent pour l’eau potable.

Ces résultats sont atténués par une baisse des volumes de la production dans les autres sous-secteurs, notamment ceux du gaz (-1,9 pour cent), de l’électricité (-6,7 pour cent), des boissons alcoolisées (-8,4 pour cent), du café (-15,8 pour cent), de l’huile de palme (-16,9 pour cent), du ciment (-20,5 pour cent), du diamant (-25,4 pour cent), de la farine (-40,5 pour cent), du poisson de la pêche industrielle (-60,8 pour cent) et du cacao (-81,2 pour cent).

En 2010, l’exécution du budget indique que les dépenses ont évolué beaucoup plus vite que les recettes à cause «d’une morosité» de l’activité économique conjuguée avec l’absence des concours extérieurs.

Les recettes fiscales ont légèrement baissé de 14,9 pour cent du Produit intérieur brut (PIB) en 2009 contre 14,8 pour cent en 2010.

Cette situation est imputable en partie à la baisse de 12,7 pour cent des recettes liées à la taxe spéciale sur les produits pétroliers.

En revanche, les recettes non fiscales ont crû de 0,5 pour cent du PIB en 2009, passant à 0,7 pour cent en 2010 grâce «essentiellement au renforcement» de la capacité des directions du Trésor et du Patrimoine bâti.

Les dépenses totales ont atteint 29,9 pour cent du PIB en 2010, dont 20,7 pour cent en dépenses courantes et 8,1 pour cent en dépenses d’investissement sur les ressources propres contre 22,8 pour cent en 2009 dont 15,8 pour cent en dépenses courantes et 5,7 pour cent en investissement sur les ressources propres.

Par conséquent, le déficit hors dons a doublé de 7,4 pour cent du PIB en 2009, passant à 14,4 pour cent en 2010.

Ce déficit a été financé essentiellement par la Banque centrale, la vente des bons du Trésor aux banques commerciales et par une accumulation des arriérés extérieurs.

En décembre 2010, la masse et la base monétaire ont atteint respectivement 38,5 pour cent et 25,9 pour cent du PIB contre 26,8 pour cent et 18 pour cent en décembre 2009.

«Cette expansion monétaire» résulte essentiellement de «l’explosion des créances nettes» de l’Etat de l’ordre de 18,5 pour cent du PIB en 2009 et de3,1 pour cent en 2010.

En revanche, les avoirs extérieurs nets ont baissé de 4,9 pour cent du PIB en décembre 2009 et ont atteint 2,8 pour cent en 2010 avec un niveau des réserves internationales de 0,5 mois d’importations.

En conséquence, le taux de change moyen du Franc guinéen s’est déprécié en 2010 face respectivement au dollar et à l’euro de l’ordre de 19,7 pour cent et de 14,3 pour cent sur le marché officiel contre 30 pour cent et 23,3 pour cent sur le marché parallèle.

Le taux d’inflation en glissement annuel est passé de 7,9 pour cent en 2009 contre 20,8 pour cent en décembre 2010 à cause du renchérissement des cours des produits de première nécessité.

Les flux commerciaux avec le reste du monde indiquent une hausse des exportations qui passent de 21,9 pour cent du PIB en 2009 à 29,7 pour cent en 2010 et des importations de 31,4 pour cent du PIB en 2009 à 31,9 pour cent en 2010.

Ainsi, le solde commercial a baissé de -9,5 pour cent du PIB en 2009 et a atteint -2,2 pour cent en 2010 à cause, entre autre, de la hausse significative des prix de l’or et du diamant, combinée à la forte dépréciation du Franc guinéen face au dollar américain. – Pana

 

Liens Sponsorisés