Guinée: enfin, l’installation de Hadja Rabiatou Sérah Diallo à la tête du CNT | Alog News | www.africalog.com
home

Guinée: enfin, l’installation de Hadja Rabiatou Sérah Diallo à la tête du CNT

Mar 13, 2010
ReportĂ©e, le 19 fĂ©vrier, la cĂ©rĂ©monie d’investiture de Hadja Rabiatou Serah Diallo, PrĂ©sidente du CNT (Conseil national de la Transition) a eu lieu ce samedi 13 mars 2010, au Palais du peuple, lieu qui lui servira dĂ©sormais avec son Ă©quipe, de siège. Une cĂ©rĂ©monie placĂ©e sous la PrĂ©sidence  d'honneur du GĂ©nĂ©ral SĂ©kouba KonatĂ©, PrĂ©sident par intĂ©rim de la transition. Mais sur les 159 membres inscrits au CNT,  on a notĂ© 122  prĂ©sents. Parmi les absents, on cite 12 GuinĂ©ens de l'extĂ©rieur et les 5 membres de l'ANR de Bah Ousmane de l'UPR, non encore nommĂ©s. Beaucoup d'invitĂ©s ont assistĂ© Ă  la cĂ©rĂ©monie marquĂ©e par la demande de Hadja Rabiatou  pour observer une minute de silence Ă  la mĂ©moire de ce qu'elle a appelĂ© " les martyrs de la dĂ©mocratie en GuinĂ©e."
 
C'est El hadj  Mamadou Saliou Sylla, 2ème vice-prĂ©sident du CNT qui a ouvert les discours. Il a priĂ© et remerciĂ© le GĂ©nĂ©ral SĂ©kouba KonatĂ©, son Premier ministre Jean-Marie DorĂ© et le Gouvernement de celui-ci "pour leur attention inestimable au peuple de GuinĂ©e et leur volontĂ© inĂ©branlable de mener la transition Ă  bon terme dans les dĂ©lais prĂ©vus par les accords de Ouagadougou".
 
La  PrĂ©sidente du CNT, tout de blanc vĂŞtue, a reconnu dans son discours que : "La tâche est immense, la responsabilitĂ© grande et le temps nous est comptĂ©. Nous n'avons pas le droit de traĂ®ner le pas, la nation entière nous observe et nous attend. Et nous sommes conscients qu'il nous reste moins de quatre mois pour ĂŞtre  au rendez-vous." C'est pourquoi en conclusion, elle a renouvelĂ© son engagement et celui de ses collaborateurs de faire en sorte que le CNT soit un organe dont l'action positive s'inscrira en lettres capitales dans le registre de l'histoire de notre pays." On verra Hadja! Elle a remerciĂ© Dieu, le peuple de GuinĂ©e pour le choix portĂ© sur elle et qui lui vaut d'ĂŞtre "aujourd'hui au cĹ“ur d'un Ă©vĂ©nement solennel… Ce choix n'aurait eu aucune portĂ©e, s'il n'a pas Ă©tĂ© entĂ©rinĂ© par le PrĂ©sident de la RĂ©publique par intĂ©rim, le GĂ©nĂ©ral SĂ©kouba KonatĂ© qui, parmi tant de GuinĂ©ens mĂ©ritants, m'a fait l'honneur de m'accorder sa confiance en me nommant PrĂ©sidente du CNT". Elle promettra ensuite avec ses membres qu'ils ne "mĂ©nageront aucun effort pour accomplir avec efficacitĂ© et loyautĂ©, l'exaltante mission" qui leur est  confiĂ©e "au service de la nation." Elle dit "qu'au moment oĂą se tient la cĂ©rĂ©monie, le monde Ă  son regard tournĂ© sur la GuinĂ©e et qu'après ses dernières annĂ©es souvent tumultueuses et quelquefois sanglantes, le destin de la GuinĂ©e se joue dans la mise en Ĺ“uvre correcte des accords politiques de Ouagadougou signĂ©s le 15 janvier".
 
Pour elle, "l'artisan de la réussite de la transition sera le peuple de Guinée dans son ensemble, dont la judicieuse représentativité a donné corps et foie au CNT". La Présidente du Conseil national de la transition a lancé un appel à tous pour que "désormais au-delà des différences divines, des clivages politiques, régionaux, culturels, religieux, ethniques, chacun mesure l'immensité de notre responsabilité commune face au destin de notre nation.
 
Pour la rĂ©ussite de la mission confiĂ©e au CNT, il s'agira pour tous de s'unir dans un vĂ©ritable sursaut patriotique et d'engager un dĂ©bat saint et responsable au sein" de  son institution. Hadja Rabiatou a rappelĂ© la mission qui est celle de faire la relecture de la Loi Fondamentale, des textes lĂ©gaux et rĂ©glementaires liĂ©s au processus Ă©lectoral, veiller et suivre l'action gouvernementale, veiller Ă  l'Ă©volution du processus Ă©lectoral, en particulier les activitĂ©s de la CENI, promouvoir la rĂ©conciliation nationale.
 
Elle a remerciĂ© la communautĂ© internationale pour son soutien apportĂ© jusque-lĂ  Ă  la GuinĂ©e et a dit que le processus de la transition guinĂ©enne a besoin "de l'appui" de cette mĂŞme communautĂ© dans les domaines "matĂ©riel, technique, logistique et financier  pour le respect de l'Ă©chĂ©ance Ă©lectorale fixĂ©e au 27 juin 2010." La prĂ©sidente du CNT a fait un clin d'Ĺ“il au mĂ©diateur de la crise guinĂ©enne, Blaise CompaorĂ© du Burkina Faso avant de souhaiter une parfaite collaboration de l'Ă©quipe gouvernementale, sans laquelle, renchĂ©rit-elle, "toute chance de succès du processus de transition est illusoire". Ă€ tous les organes de la transition, elle en appelle pour une unitĂ© d'action vers des Ă©lections "libres, dĂ©mocratiques, transparentes et crĂ©dibles".
 
L'installation des membres du CNT a Ă©tĂ© suivie aussitĂ´t de leur première session ordinaire tenue dans la salle du 28 septembre du Palais du peuple de Conakry. – AfricaLog
 

Liens Sponsorisés